Le voyant est un hyper sensible, empatique et à l’écoute

Un voyant hypersensible a pour vocation de soulager les angoisses. Pour effectuer des séances de divination, l’oracle doit posséder certaines qualités essentielles à ses facultés. L’une des principales capacités du voyant est la perception directe. Grâce à sa faculté extrasensorielle, le médium est capable de pénétrer le monde invisible. Pour y parvenir, le voyant professionnel est doué de perception directe.

Le voyant, une personne à l’écoute

L’objectif du voyant est de découvrir les causes des blocages survenant dans la vie des personnes qui le consultent. La perception directe que maîtrisent les voyants professionnels peut être acquise ou innée. Un médium qui maîtrise son art de manière naturelle n’utilise aucun support lors de ses séances de divination. Durant les séances de voyance, le praticien est à l’écoute de son client. Il est capable de faire des prédictions sur trois phases de l’existence à savoir le passé, présent et avenir. Il faudra pour cela fournir au voyant un déclencheur.

Il peut s’agir de noms, photos, numéros de téléphone, date de naissance, nom d’un endroit… Le don de médium permet d’évoquer l’état de santé, la situation sentimentale et socioprofessionnelle des personnes qui le consultent. Grâce à son caractère hypersensible, le médium peut rentrer en contact avec les esprits des défunts et les esprits naturels (l’air, la terre, l’eau et le feu). Pour aider les vivants, certains médiums sont capables de communiquer avec les défunts. Cette pratique permet de régler plusieurs difficultés.

Faire appel à un médium empathe

La particularité des empathes est qu’ils ont l’habitude de se préoccuper des autres avant de s’intéresser à leurs propres problèmes. Une personne empathique est facilement émue, hypersensible, elle se plaint assez rarement et comprend ce que les autres ressentent. En ce qui concerne le médium empathique, il s’agit d’un voyant qui ressent la souffrance d’autrui. En ressentant de manière intense les sentiments et émotions des autres, le médium assimile la peine du client comme s’il s’agissait de sa propre souffrance.

L’importance de l’empathie chez un médium

Le voyant doit ressentir de l’empathie pour se mettre à la place des personnes consultées. Grâce à ce don, le médium pourra aider et conseiller ses clients. Le fait de ressentir le mal-être de ses clients peut handicaper l’oracle dans son quotidien. Pourtant, cette capacité lui permet de mieux guider ses patients.

Pour éviter de trop en souffrir, le médium doit parvenir à ériger une barrière entre lui et les personnes qui le consultent. Ceux qui débutent leur carrière ont du mal à maîtriser leur caractère sensible. Cette faculté s’apprend au fil des années. Un médium professionnel ne renonce pas à ses facultés d’empathie. Cela lui permet d’exercer son métier et accomplir ses consultations.

Le voyant fait appel à ses 5 sens quotidiennement